mugs mobil avec le taxi anglais

Non, le nom du "designer" des tasses Mobil n'est pas l'oeuvre supposée d'un Calder ou autre Sapper ! C'est l'oeuvre d'un français. Un français... ch'ti (voir le blog d'overblog "jcm la tasse mobil"). 

Car je trouve qu'on a attribué trop souvent cette tasse devenue "Mobil" à n'importe qui ! Et "n'importe qui" laisse dire et ne se manifeste pas. 

D'abord, je n'aurais vraisemblablement jamais réagi si le motif de la tasse mobil en question (petit historique dans ce blog) n'était pas attribué à Tartempion...   "Rendons donc à César ce qui appartient à César". 

Ensuite, j'observe que l'objet est aujourd'hui "convoité" par des collectionneurs et par les brocanteurs. Bref, j'en souris en restant fier comme un ch'ti ! Mais ça m'agace d'autant plus qu'il ne me reste que huit exemplaires de ces tasses !      

Un autre article dans ce blog raconte "l'histoire des tasses Mobil" et la naissance anecdotique de cette fleur avec ses différents intervenants. C'est une réalité "toute bête" qui démontre bien (hélas) l'inexistence d'un coup de génie !      

Et voilà pourquoi parce que tout le monde publie ici ou là, je laisse, moi aussi, ce coup de crayon personnel représentant cette fleur à pétales colorés voyager sur internet, avec ou sans le nom du créateur, avec ou sans le nom de l'Atelier 24. Et, clin d'oeil aux brocanteurs, avec ou sans mon vieux taxi anglais...    

Pour les collectionneurs, je précise que j'ai fait les Arts Graphiques à l'Institut Saint-Luc de Tournai en Belgique (rien à voir avec les tasses). J'y ai passé quelques belles années et appris beaucoup avec l'Histoire de l'Art.      

Je resterai cet éternel ancien élève de St-Luc de Tournai. Ancien élève d'ailleurs comme le chanteur Salvatore Adamo ou Daniel Hamidou alias Dany Boon, eux-mêmes sortis en droite ligne de St-Luc.     

Signé Jean-Charles Meunier... de Gouzeaucourt, la célébrité en moins.

JCM 2010

le logo Mobil